Retour aux témoignages

Le portrait de Brandon Gondouin, Designer – Directeur de projets pour la Région Île-de-France

Auteur : Région Île-de-France
Entreprise : Région Île-de-France

Brandon Gondouin

Dans le cadre de France Design Week 2022, une série d’interviews a été réalisée sur le Hub du design afin de mettre en lumière un champ du design : le design des politiques publiques. Face à de nouveaux enjeux de société et l’importance d’y trouver des solutions, nous vous invitons à découvrir plusieurs acteurs du design des politiques publiques qui ont pour vocation d’améliorer nos vies quotidiennes sur le long terme à partir d’un travail au sein d’une collectivité, d’une école ou encore d’une association. 

Le parcours et le rôle de Brandon Gondouin au sein de la Région Île-de-France 

Brandon Gondouin a effectué ses études à L’École de design Nantes Atlantique durant 5 ans : il s’est spécialisé en design produit pour poursuivre un bac +5 en innovation santé, social au Care Design Lab (MDes Care Design). Ses expériences professionnelles sont résolument tournées vers l’innovation sociale : un premier stage au sein d’une association de réinsertion sociale à Capbreton, API’UP, où il a participé à la conception d’une gamme de mobilier upcyclée, suivi d'un second stage à Munich au sein du Learning + Innovation Center de Steelcase qui développe des « Solutions de bureau », puis d’une expérience au sein d’un établissement de l’AVVEJ, Rencontre 93 (Saint-Denis), en lien avec la protection de l’enfance.  Il développe aussi des projets en tant qu’auto-entrepreneur : il a notamment créé Bagaj, une gamme de mobilier à destination des enfants et adolescents placés pour les aider à se sentir chez eux malgré de nombreux déménagements.   

Brandon Gondouin a rejoint la Région Île-de-France en mars 2022 comme Designer - Directeur de projets. Il agit pour le service Connaissance design et grands projets d’innovation de la Direction Numérique Innovation et Smart Région au sein du Pôle Transformation numérique. 

« Ma mission principale est de m’assurer que les usagers soient intégrés en tant qu’experts de leur quotidien dans l’ensemble des projets que nous portons. L’objectif est de faire en sorte que les agents réalisent des enquêtes de terrain pour avoir une meilleure connaissance et appréhension des problématiques. », précise Brandon. Ses missions consistent donc à améliorer les politiques publiques en partant du point de vue et des besoins des utilisateurs. 

« Je suis amené à travailler avec tous les agents de la collectivité et les bénéficiaires des services que nous proposons. En tant que designer et directeur de projets dans une direction transverse, j’ai l’opportunité de travailler avec tous les services et à tous les niveaux hiérarchiques. Je parviens ainsi à faire le lien entre un discours stratégique et un discours de terrain. »  

Sa définition du design et sa méthodologie 

Pour Brandon Gondouin, le rôle du designer est de faire le lien entre plusieurs parties prenantes qui n’ont pas toujours l’habitude d’échanger. Dans cette démarche, la parole de l’utilisateur prend plus de poids, ce qui permet de créer de l’empathie chez les agents. En intégrant les bénéficiaires dans cette démarche de co-construction, les agents se rendent compte de ce que les utilisateurs vivent au quotidien grâce aux entretiens et aux explorations terrain. Leur quotidien se traduit ici par des citations, des sons, des vidéos et des photos.  

L’avantage du design est d’intégrer l’utilisateur le plus tôt possible et de pouvoir tester rapidement les services proposés grâce à sa faculté de représentation. Par le dessin, le maquettage et le prototypage, les usagers peuvent se projeter et s’approprier des idées qui deviennent tangibles et qu’ils peuvent modifier, adapter, faire évoluer, bien plus qu’avec la parole seule. Tester permet de corriger rapidement les erreurs et d’améliorer le service.  

« Le design requestionne systématiquement la problématique jusqu’à cibler les bons besoins des usagers. » 

Selon Brandon, le design des politiques publiques consiste à faire en sorte que les politiques publiques soient utiles, utilisables, utilisées et désirables. Elles doivent répondre au besoin des utilisateurs - agents comme bénéficiaires - sans oublier de cibler ce besoin efficacement et de le requestionner. Pour lui, les politiques publiques doivent être faciles à utiliser, accessibles par toutes et tous. L’expérience utilisateur doit être fluide.  Il constate de la part de la Région Île-de-France une volonté d’intégrer les usagers en faisant de la participation citoyenne. Cependant, certains franciliens se représentent le rôle de la Région d’une manière assez éloignée, notamment car « la Région est à la fois stratège et financeur du territoire, et qu’à l’inverse des départements ou des communes, ses actions peuvent paraître plus administratives et moins concrètes dans le quotidien des citoyens. » 

« Le recrutement d’un designer peut s’expliquer par le besoin de l’administration de “faire” le plus possible avec ses usagers en les intégrant dans tout le processus de construction de nouveaux services ou l’amélioration de services existants. Nous pouvons appliquer le design à tous les secteurs. Tous les projets en lien avec des bénéficiaires peuvent avoir besoin du design pour faire intervenir les usagers : la simplification d’une aide pour les demandeurs d’emploi, l’amélioration du taux de participation au vote d’une élection, l'évolution des lycées et l'amélioration du bien-être des lycéens. » 

Concernant les projets design menés au sein de la Région avant son arrivée, Brandon Gondouin mentionne le projet du CDI du futur qui consistait à transformer cet espace au cœur des lycées par une démarche design. À la suite d’un appel à projets lancé en mai 2020, plusieurs agences de design et designers ont proposé leurs transformations du Centre de documentation et d’information pour en faire un nouveau lieu de vie et d’apprentissage. Le Studio Idaë a remporté l’appel à projet. Ce nouveau concept sera déployé dans six lycées pilotes. Selon Brandon, ce projet illustre bien comment le design peut être appliqué aux politiques publiques. 

Les projets à venir à la Région Île-de-France 

Brandon travaille sur la simplification d’une aide régionale à destination des demandeurs d’emploi, l’AIRE 2 (Aide Individuelle Régionale vers l’Emploi). D’autres projets sont à venir : l’accueil des nouveaux agents à la Région, la création de nouveaux Smart Services, la refonte de la plateforme des aides régionales, du site internet de la Région, des Espaces numériques de travail, ainsi qu’un projet pour la Maison régionale de l’outre-mer de la jeunesse et des sports.  

« Le design peut permettre de redonner du sens aux tâches quotidiennes des agents. Il faut cependant prendre en compte que les méthodes de travail du design ne sont pas celles du quotidien des agents et qu’il faut s’y adapter, mais aussi que de la pédagogie est nécessaire pour adapter le design à la collectivité. »  

Alors, comment faire connaître l’apport du design ? Pour Brandon, il faut « faire, montrer et démontrer par des projets ».  Aussi, l’apport du design implique un enjeu de communication important pour être reconnu.  L’objectif du Designer – directeur de projets est d’intégrer le design dans le fonctionnement de la Région et de diffuser sa méthodologie le plus possible pour que les agents puissent aller sur le terrain à la rencontre des bénéficiaires afin d’améliorer les politiques publiques.  

Lorsque l’on évoque les enjeux et les sujets de demain pour le design des politiques publiques, Brandon Gondouin explique qu’il faudrait compter un plus grand nombre de designers en collectivité, qu’ils soient identifiés plus facilement et sollicités si nécessaire.  

« Intégrer des designers permet d’intégrer différemment les citoyens dans la co-construction des politiques publiques régionales. Cela permet d’avoir leur avis, de multiplier les regards », et donc d’être en phase avec la réalité et les besoins.  Brandon Gondouin et son équipe travaillent actuellement à la création d’un espace de cocréation dans le showroom d’exposition des projets de la Smart Région. Cet espace de travail adapté aux méthodes créatives est à la fois un enjeu d’action et de communication : les agents de la Région Île-de-France pourront alors voir ce que permet le design de manière concrète.   

Ses inspirations et ses conseils  

En termes de références à l’échelle nationale, Brandon mentionne la Direction Interministérielle du Numérique (DINUM) qui a mis en place l’Observatoire de la qualité des démarches en ligne. La chaîne YouTube de la Direction Interministérielle du Numérique (DINUM) est pour lui une ressource intéressante en termes d’inclusivité et d’accessibilité.  

Un conseil pour les designers s’intéressant aux politiques publiques ? « Essayez ! Profitez des stages et des alternances pour expérimenter : le design des politiques publiques a une utilité sociale impactante pour beaucoup de gens. Je vous conseille par ailleurs de suivre le réseau Dessein Public [le réseau des designers intégrés en collectivités] qui est une grande source d’inspiration sur le sujet. » 

-

[Interview réalisée en juillet 2022]